Le plastique octobre 1, 2015
  • 846 Views
  • /
  • 0 Comments
  • /
  • in blog
  • /
  • by ref-maroc


Le plastique

 

Le plastique

es tuyaux de plastique se présentent sous trois formes: souple, semi-rigide, rigide.
En plomberie, on n’utilise que les plastique de catégorie rigide et semi-rigide. La catégorie souple étant réservée aux tuyaux d’arrosage, gaines, fourreaux de réservation.
L’emploi du plastique par les plombiers est limité du fait de la faible tenue de ce matériau à la chaleur. Au-dessus de 70° C, le tuyau subit des déformations qui sont irréversibles. Le plastique se dilate de 4 à 5 fois plus que l’acier et risque de provoquer des arrachement aux joints et des décollement de Jonction. Les entreprises de plomberies ont essayé de pallier c’est inconvénient en fabriquant des tuyaux d’épaisseur plus importante, pour augmenter la stabilité des matériaux. Ces remèdes, s’ils ont amélioré la gamme d’utilisation, n’ont pas résolu tous les problèmes.

A. le plastique semi-rigide

Il se présente sous forme d’un tuyau de couleur noire ou orange et est appelé polyvinyle chloruré(PVC) ou polychlorure de vinyle(PCV). Les diamètres les plus couramment utilisés par les artisans plombiers sont 15/ 20 mm, 19/25 mm, 31/40 mm. Du fait de sa faible résistance à la chaleur, le plastique semi-rigide: n’est pratiquement pas utilisé pour les transports de fluides chauds. Les qualités du semi-rigide sont: souplesse et résistance à la pression. La première qualité permet d’enterrer le tube, qui se prêter facilement aux différences de nivellement de terrain, et même à la limite supporter de petits affaissements sans rupture. La seconde qualité du semi-rigide est sa grande résistance à la pression, qui permet son utilisation pour les addictions d’eau(pression de 6 à 7 kg/ cm2) entre un compteur extérieur est une maison d’habitation, ou l’installation d’un robinet ou bouche d’arrosage dans un jardin.

Remarque : Les tubes en plastique conviennent surtout pour les évacuations d’eaux usées.

L’utilisation des plastiques semi-rigides est pratiquement exclusivement réservée aux transports de fluides à l’extérieur des bâtiments, en canalisation enterrée dans la plupart des cas. Si la résistance à la pression et la souplesse sont les qualités des semi-rigides,
leur résistance mécanique et très faible: le moindre choc par un objets coupant ou pointu ou à arêtes vives risque de créer une fuite d’eau.
Dans le cas de tuyauteries non enterrés, il est nécessaire de réaliser une protection efficace par un coffre en bois ou une gaine métallique dans les endroits où le tuyau risque d’être atteint.
Dans le cas des tuyaux enterrés, le choc risque de ce produire lors du remblaiement de la tranchée, surtout si le terrain est caillouteux. Pour remédier à cet inconvénients il est nécessaire de réaliser au fond de la tranchée
un lit de sable de 20 cm d’épaisseur dans lequel on noie le semi-rigides, en laissant au-dessus de sa génératrice supérieure une épaisseur de 15 cm de sable.
Les raccordement des plastiques semi-rigides s’effectuent par les manchons de serrage sur une bague par simple collage après évasement d’une des deux partie à raccorder. Dans le cas de tuyaux ayant des et pressions de 5 à 7 kg /m2 à supporter il est préférable d’utiliser les manchons métalliques.

Le Plastique rigide

Il se présente sous la forme d’un tuyau de couleur grise. Son emploi en plomberie et réserver dans la part des cas à la réalisation des vidanges des appareils sanitaires.. Il existe de nombreuses pièces accessoires tels que le raccord, manchons, réduction, coudes de différentes couleurs, Culottes(raccords en Y), Dans chaque diamètre. Nous ne traiterons que très succinctement les plastiques rigides, leur emploi relevant plus spécifiquement de l’assainissement que de la plomberie.
Le raccordement de deux tuyaux de plastique rigide, s’opère soit par manchon du commerce que l’on interpose par collage entre les deux extrémités à joindre, soit par emboîtement que l’on réalise soi-même et que l’on colle ensuite.
Pour le cintrage, on peut soit employer les coudes mâle/femelle du commerce, soit réaliser soi-même un cintrage en opérant comme pour le cuivre de gros diamètre après remplissage de sable sec , chauffage et appui sur un gabarit que l’on peut réaliser facilement avec une pièce de bois sciée suivant la courbure désirée.

B. Les raccords à bagues

 

1. La faible tenue à la chaleur des plastiques rigides nécessite un chauffage modéré. La lampe à souder à gaz devra être munie d’un bec est spécial donnant une flamme molle et peu calorifique. Un chauffage trop intense noircit et à la limite enflamme le plastique. L’opération doit alors être recommencée avec un autre tube.
2. Les tuyaux de plastique rigide doivent être supportés par des colliers spéciaux du commerce de la plomberie appeler colliers lyres. l’espacement entre deux colliers, pour un tuyau de vidange pouvant recevoir, comme dans le cas d’un lavabo, d’un bidet ou d’une douche, des eaux de 40° C à 50°C devra être compris entre 40 et 50 cm. Les colliers lyres, comme leur nom l’indique, ont la forme de cet instrument et permettent une dilatation périphérique du tuyau.

Les colliers doivent être régulièrement espacés.

3. Dans le cas d’un raccordement par emboîtements, la longueur de l’emboîtement ne doit pas être inférieure a deux fois et demie le diamètre du tuyau, sauf dans le cas d’un petit diamètre inférieur à 20 mm où l’emboîtement peut n’être que d’une fois et demie le diamètre. Il est à noter aussi que l’emboîtement doit réalisé mâle vers femelle dans le sens du courant du liquide. Les deux parties de l’emboîtement doivent être enduites très soigneusement de colle spéciale plastique en évitant les sur épaisseurs qui risque après séchage de créer des points de fuite d’eau.

Comments are closed.